AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 TANGER (LA PREHISTOIRE)

Aller en bas 
AuteurMessage
Miguel
Langue pendue
Miguel

Nombre de messages : 65
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 23/08/2005

TANGER (LA PREHISTOIRE) Empty
MessageSujet: TANGER (LA PREHISTOIRE)   TANGER (LA PREHISTOIRE) Icon_minitimeMar 30 Aoû - 16:34



LA PREHISTOIRE
La préhistoire de Tanger est mal connue. Cette remarque est valable pour tout le nord de l'Afrique. Les travaux réalisés jusqu'à aujourd'hui montrent une présence d'hominiens à partir du Pléistocène supérieur (Atérien). Des sites d'industries lithiques furent retrouvés ainsi que des fossiles humains.

Vers -50.000, la région abritait une population Néanderthaloïde semblable à celle de l'Europe voisine. Des restes de cette époque ont été retrouvés à Mougharet El-Aliya, à 13 km au sud-ouest de Tanger. Cet hominien que l'on peut qualifier d'atérien (l'équivalent de l'homme de Néanderthal) avait créé une organisation sociale avancée et fabriquait des outils.

Entre -20.000 et -9.000, s'est développée la civilisation ibéro-maurusienne caractérisée par une pensée métaphysique et esthétique.

Au paléolithique supérieur qui, en Afrique du Nord s'étale de -10.000 à -5.000, la région abritait des éléphants, des bœufs, des gazelles, des rhinocéros et des autruches parmi d'autres espèces qu'on ne retrouve plus aujourd'hui que beaucoup plus au sud. Les hominiens étaient représentés par une variante locale du Cro-Magnon, l'Homme de Mechta El-Arbi. Le Néolithique tangérois couvrait la période allant de -4.000 ans à l'ère historique. Les premières traces de bétail apparurent à partir de -3.000 ans.

Les restes du Néolithique trouvés dans la région tangéroise sont principalement des céramiques provenant de la région d'Achaqqar (aux environs du Cap Spartel). Ces céramiques ressemblent à certaines productions ibériques contemporaines ce qui suggère des échanges avec le continent européen à cette époque (vers - 2.000).

Des rapports eurent également lieu avec d'autres régions méditéranéennes, en particulier, l'Egypte pharaonique. Ces traces témoignent d'une sédentarisation liée à l'élevage et aux travaux agricoles. D'autres fouilles ont permis de découvrir diverses nécropoles :

- Mriess (près de Gzennaïa) : datant de - 2.500 dont les tombes trapézoïdales recelaient des bijoux et des fers de lance en bronze prouvant l'existence d'un âge du bronze local et non importé;

- 'Aïn-Dahlia : datant de l'âge du bronze mais qui fut réutilisée et agrandie par les phéniciens. On y mit à jour des bijoux, des céramiques et des oeufs d'autruches gravés.

- M'zora (près de Lithnine Sidi El Yamani) : un monument funéraire mégalithique de petite taille souvent décrit comme un Cromlec'h mais qui a bien été cité par le Docteur Habibi (Conservateur du Musée Archéologique de Tanger) comme un reste de Dolmen.

La population hominidée des origines était probablement constituée d'Hommes de Mechta El-Arbi et de Préméditerranéens. Les berbères en seraient les descendants. La diversité anthropologique des berbères remonte donc à la préhistoire et ne fera que s'accentuer avec le temps. Par la suite, il y aura un apport régulier quoique faible de populations d'origines diverses : Phéniciens, Grecs, Latins, Vandales, Noirs, Arabes...


TANGER (LA PREHISTOIRE) Miguel17hx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
TANGER (LA PREHISTOIRE)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ben Jelloun, Tahar] Partir
» La préhistoire photographique
» On a retrouvé Scrat !
» La couture de Linn: t-shirt imprimé, tenue PKF asiatique p.2
» Celtibère inedite??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPERANCE,L'AUTRE VISAGE DE LARACHE :: POUR CONNAITRE LE MAROC-
Sauter vers: