AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ville de FES

Aller en bas 
AuteurMessage
Inali
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 657
Age : 49
Localisation : Rabat / Maroc
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Ville de FES   Mar 3 Mai - 15:56

Fès (en arabe Fas), ville du nord du Maroc, chef-lieu de province et préfecture urbaine, sur l'oued Fès. Située sur les routes commerciales qui relient l'océan Atlantique et la mer Méditerranée au sud du Sahara, Fès est un important centre de commerce et d'industrie (textile, minoteries, raffineries de pétrole, tanneries et savonneries). L'artisanat y est également très actif. Le fez, célèbre chapeau de feutre cylindrique et sans rebord, doit son nom à la ville dont il est originaire. La ville, dont les quartiers anciens sont classés patrimoine de l'humanité par l'Unesco, est un grand centre religieux et universitaire ainsi qu'un haut-lieu de l'architecture. On peut y admirer notamment la très belle mosquée Qarawiyin (IXe siècle), les remparts et le palais impérial.

Fès el-Bali, qui correspond au quartier le plus ancien de la ville, fut fondée en 809 apr. J.-C. par Idris II, et compta dès lors une importante communauté andalouse. Devenue une des premières villes du Maroc sous les Almoravides, elle s'agrandit sous les Mérinides (du XIIIe au XVe siècle), dont elle fut la capitale, avec la fondation de Fès el-Djedid. Au début du XXe siècle, la Convention de Fès (mars 1912) faisait du Maroc un protectorat français. Population (estimation 2004) : 800 700 habitants.



La médina (" vieille ville "), de Fès est la plus ancienne des cités impériales du Maroc. Immense, entourée de murs, elle fut fondée vers la fin du VIIIe siècle de part et d'autre de l'oued Fès. Située dans le nord du pays, Fès était autrefois un centre régional intellectuel, culturel et spirituel de l'Islam. Le long des rues étroites et tortueuses de la médina se succèdent les bazars couverts, les ateliers d'artisanat, les restaurants, les marchés et les mosquées. La médina de Fès a été inscrite site du patrimoine mondial en 1981.


INALI.M
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.inali.forumactif.com
Béa
Invité



MessageSujet: La Céramique de Fès   Sam 14 Mai - 7:03

Fès reste la ville qui a fait la grandeur de la céramique marocaine.
D'origine très ancienne, les céramiques de Fès sont reconnaissables par leur décor à dominante bleu de cobalt, couleur de la ville, et les motifs qui allient le vert et le jaune or. Véritables artistes, les maîtres-potiers de Fès développent depuis des siècles un sens subtil de l'ornementation émaillée. Encore de nos jours, les ateliers de la ville impériale restent inégalés pour l'élégance et la finesse de leur production.

Fès reste la capitale incontestée de la faïence, bleue ou polychrome, sur fond blanc. Les maîtres potiers de la ville impériale rivalisent de talent pour réaliser des pièces de céramique finement travaillées et décorées.

C'est à Fès qu'est née la céramique émaillée et vernissée.
En 814, Idriss II accueille dans sa nouvelle capitale des milliers d'immigrés venus de Cordoue. Parmi ces hommes se trouvent des artisans expérimentés qui ont apporté avec eux des techniques alors inconnues au Maroc. La poterie n'est plus seulement utilitaire, les pièces deviennent des oeuvres d'art et font la renommée de la ville dans toute l'Afrique du Nord. A l'époque des Almohades, au 13ème siècle, on ne recensait pas moins de 180 potiers à Fès. On y dénombre encore aujourd'hui une cinquantaine de patrons potiers qui emploient chacun quatre ou cinq ouvriers et apprentis.

Les potiers préparaient eux-mêmes leurs propres oxydes colorants qui demeuraient leurs secrets, en particulier les anciens verts et bleus de Fès que les amateurs reconnaissent très vite. Les poteries ne comportaient jamais plus de cinq couleurs; le fond était en émail blanc, auquel s'ajoutaient du brun, du vert, du jaune or et du bleu. Si les quatre premières couleurs ont peu évolué au cours des siècles, le bleu s'est modifié à partir de 1853. En effet, cette couleur était obtenue à partir d'un minerai de cobalt qui contenait du nickel. Lorsqu'on affina ce minerai, en le débarrassant du nickel, le bleu devint plus profond plus gris, et du gris passa à un bleu gris. A la fin du 19ème siècle, le bleu est alors bleu franc jusqu'à devenir de nos jours bleu de cobalt.

Les motifs ont toujours eu une composition recherchée et sont assez variés. On trouve des motifs végétaux : les fleurs offrent des palmes, des feuilles d'acanthe, des rinceaux sous forme de bouquets, des noyaux d'olive, des amandes, de la marjolaine, du jasmin. Les motifs peuvent être également épigraphiques avec des lettres koufiques très stylisées. La géométrie se manifeste par des étoiles à plusieurs pointes et par des polygones étoilés sous forme de médaillon central. D'autres motifs se retrouvent fréquemment comme les motifs marins avec des représentations de caravelles ainsi que de tortueux entrelacs avec festons, cerceaux et petits cercles.

Toutefois, depuis le 18ème siècle, si les coloris ont évolué, il en est de même pour la décoration des céramiques. De nos jours, la céramique vernissée et estampée présente des étoiles polygonales et des éléments floraux de petite dimension.

Les céramistes actuels ont gardé certaines formes traditionnelles comme les pots à couvercles et les bols (souvent ornés de couleurs vives et de motifs pointillés, tracés avec l'index trempé dans du goudron) - et ont créé des formes de facture plus contemporaine - services à thé, saladiers, vases, coupes. Les formes sont restées belles, leur qualité est irréprochable. Les poteries actuelles de Fès sont parfaitement lisses et leur décoration, appliquée sur toute la surface du pot, ne semble pas surajoutée.
Revenir en haut Aller en bas
Béa
Invité



MessageSujet: Re: Ville de FES   Sam 14 Mai - 12:26

Oups! j'oubliais l'essentiel!!!
De belles photos de quelques céramiques!



Elles sont magnifiques!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ville de FES   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ville de FES
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis , ville de Mathieu: restauration peinture d'art (...?)
» DANS QUEL DEPARTEMENT EST CETTE VILLE ?
» Avis de marché - Ville de Linselles (59) - Lot 2 vitraux
» Sortie au Zoo D'amnéville le 14 Juin
» 13 Villages tous differents "LA VILLE DU BOIS "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPERANCE,L'AUTRE VISAGE DE LARACHE :: POUR CONNAITRE LE MAROC-
Sauter vers: