AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ESSAOUIRA

Aller en bas 
AuteurMessage
AHMED
Bavard
AHMED

Nombre de messages : 35
Localisation : Tanger /Maroc
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: ESSAOUIRA   Ven 30 Déc - 10:10

ESSAOUIRA
Eternellement protégée par les alizés, noyée au milieu des fleurs, Essaouira la Blanche embaume de toutes les essences que travaillent ses ébénistes. Charmante petite ville au caractère très particulier avec ses maisons aux volets bleus, l'ex-Mogador rappelle étrangement les îles grecques, tandis que ses remparts font penser à Saint-Malo. Bref, on se sent chez soi. En plus la température y est presque toujours de 25ºC, ce qui change des 40ºC de Marrakesh en été. Pas étonnant que de nombreux Marrakchis s'y précipitent, fuyant les fortes chaleurs.

Protégée par ses fortifications d'un bel ocre rosé, cette agréable cité surprend cependant un peu le visiteur avec ses rues rectilignes. Son plan fut en effet conçu au XVIIIème siècle par un Français, Théodore Cornut, émule de Vauban.
Comme Saint-Pétersbourg et Brasilia, Essaouira fait partie des rares cités au monde dont l'urbanisme a été entièrement pensé avant la construction.

LE PORT
Essentiellement consacré à la pêche, c'est l'un des lieux les plus animés de la ville, surtout au retour des bateaux. Le poisson est alors vendu à la criée. Un spectacle à ne pas manquer. On accède au port par le poste de douane situé en haut de la plage ou par la porte de la Madne. Les quais sont transformés en chantiers navals. Vous y verrez construire des bateaux tout en bois comme on n'en construit plus guère ailleurs. Leur forme n'est pas sans évoquer celle des anciens boutres.

LA PORTE DE LA MARINE
Edifiée en l'an 1184 de l'hégire pour relier la ville au port, elle fut construite par un renégat anglais. Elle est omée de deux colonnes d'un fronton triangulaire très classique. L'ensemble a beaucoup d'allure. Un escalier permet parfois d'accéder au sommet de la muraille de la skala du port et même de monter dans les échauguettes. Très belle vue sur les îles purpuraires et sur la plage. Les canons sont omés de blasons portugais, espagnols et flamands. C'est dans cet étonnant décor qu'Orson Welles a tourné certaines scènes de son Othello qui devait remporter la palme d'or au festival de Cannes en 1952.

LA SKALA
Franchir la porte de la Marine, se diriger vers la place Moulay.el-Hassan et tourner à gauche dans la rue de la casbah qui longe les remparts et que l'on suit jusqu'au bout. Franchir le passage sous la voûte pour découvrir dans les anciens entrepôts de munitions des ateliers d'artisans marqueteurs. Leurs oeuvres sont en loupe de thuya, incrustées de bois de citronnier, d'ébène et parfois de fil de cuivre.

Monter la rampe qui conduit à la plate-forme de près de 200 m de long, protégée de l'océan par un mur crénelé formé de blocs de roches sciés. Vu d'en haut, on distingue encore les traces de scie et le trou, vestige de la manoeuvre qui servit à déplacer ces roches. Belle collection de canons de bronze braqués sur l'océan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ESSAOUIRA
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Essaouira
» Essaouira
» Porte d'Essaouira
» Les chèvres et l'arganier
» Message reçu du "Petit fûté"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPERANCE,L'AUTRE VISAGE DE LARACHE :: POUR CONNAITRE LE MAROC-
Sauter vers: